Home page  |  Locations de voitures en Crète  |  Locations d'appartements  |  Cartes routières  |  Distances en Crète  |  Contact

German version   Versione in italiano   Greek version   English version

<<<<<<<<< >>>>>>>>

English version   Greek version   Versione in italiano   German version

Moni Toploù,

est vraiment un petit joyau historique conservé avec

un grand soin, comportant de magnifiques cours en pierres anciennes, parées de grands

bougainvillées fleuris

et de vases traditionnels.

 

Le monastère a gardé le nom

que lui ont donné les turcs, "Toplu Monastir",

c'est à dire

"le monastère aux canons",

lié au fait qu'à l'époque de la domination vénitienne il était une des fortifications les plus importantes de l'île de Crète.

Son nom véritable, qui n'est plus utilisé désormais, est " Monì Panagìa Akrotirianì ", c'est à dire "le monastère de la Vierge du cap".

 

Ce nom indique bien sa situation géographique, située sur les collines qui dominent l'extrême nord-est de la Crète et qui se terminent avec le cap Sidéro.

 

La fondation du monastère remonte au 14ème siècle, de cette époque ne demeure que le

Katholikòn qui comprend une église, encore utilisée pour les besoins de la liturgie chrétienne orthodoxe et dont les voûtes sont décorées de fresques (malheureusement en très mauvais état) représentant des scènes des évangiles.

 

On trouvera également une très belle galerie, vraiment bien entretenue, de vêtements liturgiques divers et d'icônes de style byzantin, parmi lesquelles une icône particulièrement importante du peintre crétois Ioànnis Kornàros (1745-1796), datée de 1770 et portant le titre "Mègas èi Kyrie" (grand est le

Seigneur). Elle est considérée comme une des œuvres les plus fameuses et les plus représentatives de ce type d'art sacré en Crète.

 

Un autre centre d'intérêt de ce monastère est constitué par la collection de textes saints en grec archaïque et en grec latin, de miniatures, de gravures et de cartes, que l'on trouve dans l'église et dans les pièces voûtées du musée.

On y trouve en outre des armes et des vestiges de guerre qui témoignent des durs combats qui se sont déroulés dans cette zone de Crète lors des siècles passés (à tel point qu'au 16ème siècle Moni Toploù a du être reconstruit et fortifié avec des murs de 10m de haut).

Dans la même pièce on peut voir aussi un grand drapeau bleu à croix blanche, brodé d'une image de la vierge, qui fut le drapeau de la révolte crétoise de juin 1821 contre la domination ottomane (qui a duré de 1669 à 1898), et qui a constitué l'ébauche, le prototype du drapeau qui aujourd'hui est le symbole de la nation grecque: croix et bandes blanches sur fond bleu.

Le musée est ouvert aux visiteurs tous les jours et le prix est d'environ 4 euros par personne, veuillez prêter attention, car il est interdit de prendre des photos à l'intérieur de l'église et de les chambres du musée.

 

A l'entrée du monastère vous trouverez un bar qui fait aussi taverne et propose les plats traditionnels de la cuisine crétoise. Sa belle tonnelle de vigne offre une halte rafraîchissante.

Moni Toploù peut être rejoint à partir de Xérocambos, en 45 mn de route, en suivant la direction Zakros, puis Palekastro, et tout droit vers Sitia, jusqu'à un croisement, bien signalé, qui mène au monastère.

German version   Versione in italiano   Greek version   English version

<<<<<<<<< >>>>>>>>

English version   Greek version   Versione in italiano   German version

aller à l'index "Carte touristique - Lassithi"

Locations de voitures  |  Locations de vacances à Xérocambos  |  Informations

©Web-Master Andrea Marini andrea18@otenet.gr - marinator2001@yahoo.com

 

Enregistrée dans le Registre des entreprises touristiques de l'Organisation grecque du Tourisme (EOT) depuis 25/09/2013 avec le numéro d'autorisation 1040E 6061 01822 01

Licenza Creative Commons
Tous les textes, les images et la graphique de cette page sont propriété de Andrea Marini - www.xerocamboscreta.com